La Tête sous l'eau d'Olivier Adam

  • Pascale
  • Livre
La tête sous l'eau

Éditions Robert Laffont -Collection R

Parution 2018

Pages 217

 

 

À propos de l'auteur

Le premier roman d'Olivier Adam, Je vais bien, ne t'en fais pas, publié en 2000, obtient la reconnaissance de la critique. Il est sélectionné pour le Festival du premier roman en 20016. (Source)

Quatrième de couverture

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte. Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur son visage. Les mots avaient du mal à sortir. Il a fini par balbutier : « On l’a retrouvée. Merde alors. On l’a retrouvée. C’en est fini de ce cauchemar. » Il se trompait. Ma sœur serait bientôt de retour parmi nous mais on n’en avait pas terminé.

Mon avis

Je n'ai pas voulu lire la quatrième de couverture de ce livre pour avoir une surprise totale et j'ai bien fait, car après avoir fini cette lecture, j'ai regardé le résumé et je trouve qu'il en dit trop. 

L'histoire d'Oliver Adam raconte la vie d'une famille après la disparition de leur fille Léa. Une famille marquée à jamais par cet événement et qui va devoir apprendre à se reconstruire. Ce récit est raconté par le frère de la disparue.

J'ai eu un peu peur de ne pas aimer cette histoire, car au bout de 40 pages, je commençais à m'ennuyer. D'ailleurs, j'ai fermé le livre et j'ai été me coucher. Oh que j'ai bien fait, car si j'avais lu une page de plus, je n'aurais plus pu lâcher ce livre tellement il devient addictif. Il y a un énorme rebondissement qui va tout changer et je voulais absolument découvrir ce qui était réellement arrivé à Léa.

J'ai trouvé ce récit émouvant et ressenti la détresse de tous les membres de cette famille. Leur drame est un drame qui malheureusement peut arriver à tout le monde. 

Olivier Adam est un auteur que j'ai découvert grâce à ce livre. J'ai aimé son style fin et délicat pour décrire le ressenti des personnages et faire vivre une vague d'émotions aux lecteurs.

En bref, un récit est bouleversant de réalisme et très bien ficelé.

Je remercie les Éditions Robert Laffont - Collection R pour ce magnifique partenariat.

La tête sous l'eau

P.S. : Si vous voyez une faute d'orthographe, dites-le-moi en commentaire. Merci

Karine 05/01/2019 02:38

Je me dis que je dois découvrir Olivier Adam depuis des années... on se demande bien ce que j'attends hein!

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog