Cogito de Victor Dixen

  • Pascale
Cogito

Éditions Robert Laffont - Collection R

Parution 2019

Pages 544

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur 

Victor Dixen a remporté le grand prix de l'Imaginaire jeunesse pour le premier tome de sa tétralogie Le cas Jack Spark.

Quatrième de couverture

L'ULTIME FRONTIÈRE SERA NOTRE CERVEAU

Mon avis

Avez-vous vu les détails de la couverture ? Ils sont incroyables, ainsi que les illustrations du livre. Victor Dixen fait partie de mes auteurs préférés depuis que j'ai dévoré sa série Phobos. C'était donc avec beaucoup d'impatience et d'appréhension que j'attendais son tout nouveau roman, car j'avais également peur d'être déçue, puisque l'auteur avait mis la barre très haute avec Phobos.  

Cela faisait plusieurs mois que j'avais de la difficulté à lire à cause de problèmes de santé et j'avais peur de mettre un mois si pas plus pour finir ce livre, mais finalement grâce à la plume fluide et addictive de l'auteur, je l'ai lu en moins cinq jours et j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette histoire. Je pense que je n'aurais pas pu trouver mieux pour un retour à la lecture.

En tant que programmeuse de logiciels et de sites Internet, tout ce qui touche à l'informatique m'intéresse et plus particulièrement l’intelligence artificielle. J'ai d'ailleurs hâte de voir l'évolution future de cette technologie. Ce techno-thriller futuriste était donc , parfait pour moi.

J'ai trouvé l'univers futuriste de l'auteur bien conçu, documenté et réaliste, car ce futur pourrait être le nôtre. L'histoire nous pousse à fléchir à ce que pourrait engendrer l'abus des technologies dans un futur peut-être pas si lointain. Que va-t-il se passer une fois que les robots feront tout à notre place ? Que va devenir l'humanité ?

Roxane, le personnage principal de l'histoire, m'a touchée par le drame qu'elle a vécu, mais elle m'a aussi épatée par son courage et sa détermination à faire changer les choses.  À 18 ans, elle est en colère contre la société où les robots font quasiment toutes les taches des humains et où les gens, replacés par ceux-ci, se retrouvent à nettoyer ce que les robots ne sont pas capables de faire. Elle se voit proposer un stage qui changera sa vie et peut-être bien plus que cela.

En bref, un nouveau coup de cœur pour un roman de Victor Dixen !

 

Ah oui, l'auteur fait un petit clin d’œil à Phobos dans ce livre. Ça m'a fait sourire, j'ai adoré ça.

Je remercie les Éditions Robert Laffont - Collection R Canada pour ce partenariat.

Collection R
Facebook Collection R

P.S. : Si vous voyez une faute d'orthographe, dites-le-moi en commentaire. Merci

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog