Blanche Neige de L.P. SICARD

Éditions  ADA

Parution 2017

Pages 197

Série Les contes interdits

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur

LP SICARD est couronné Lauréat du premier prix de poésie du Mouvement Parlons Mieux, dans le cadre de la francofête de l'Office québécois de langue française, et prix spécial de l'animateur, avec son poème La Violoncelliste ! (Source)

Quatrième couverture

Une femme coupable d’un crime dont elle n’a plus souvenir. Une évasion vers une forêt où la noirceur ne vient jamais seule. La découverte d’un manoir abandonné aux secrets bien cachés. Des bougies qui s’éteignent, des ombres qui se lèvent, des objets qui se déplacent d’eux-mêmes. Et des coups qui résonnent contre la porte, avant d’être défoncée…

Mon avis

Si vous vivez au Québec et que vous aimez lire, vous avez sûrement entendu parler de cette nouvelle série sortie en septembre chez Ada et qui réinterprète les contes de notre enfance. Actuellement, quatre titres sont sortis, mais d'autres devraient arriver courant 2018.

Avant de donner mon avis, je voudrais signaler que ces histoires ne sont que de la pure fiction et qu'il ne faut absolument pas le prendre pour autre chose que cela. Ce n'est pas parce qu'un auteur a écrit un livre sur un meurtre qu'il est lui même meurtrier ou qu'il incite ses lecteurs à le devenir. 

Saviez-vous que les contes ont au départ été créés pour faire peur aux enfants et qu'ils étaient loin de ressembler aux films de Wald Disney que nous connaissont tous. Cette fois-ci ce sont quatre auteurs québécois qui ont travaillé dur pour nous donner des histoires qui ne nous laisseront pas indifférents. Si vous avez l'occasion de rencontrer L.P. Sicard, Yvan Godbout, Simon Rousseau et Christian Boivin lors qu'un prochain Salon du livre et portes ouvertes Ada, n'hésitez pas à aller jaser avec eux, ils sont adorables.

Dès le début, cette histoire commence fort et nous laisse présager un roman des plus sombres qui va nous balader entre folie et horreur. On retrouve petit à petit tous les éléments de l'histoire originale, mais tellement différente en même temps. On oscille entre folie et réalité sans plus trop faire la part des choses par moment dans une atmosphère stressante agrémentée scènes gores à souhait.

J'ai tout de suite eu de l'empathie pour Emilie notre Blanche Neige qui se retrouve enfermée dans un asile à la merci d'un médecin psychopathe. J'étais horrifié par ce qui lui arrivait. Tout au long de l'histoire, je me suis demandé ce qu'elle avait bien pu faire pour se retrouver dans un tel endroit et la réponse m'a déboussolée. Je ne m'y attendais pas !

Je possède plusieurs livres de l'auteur, mais c'est le tout premier que je lis et j'ai passé un très bon moment. Ça a été un très belle découverte.

En bref, une réécriture de conte atypique et bien écrite qui vous donnera des frissons. Enfin une série pour adultes avertis qui vaut le détour !

Je remercie les éditions ADA pour ce partenariat.

À la dérive, t1 : L'illusion de J.S. Cooper

P.S. : Si vous voyez une faute d'orthographe, dites-le-moi en commentaire. Merci

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog