Ciel de guerre sur nos amours de Claire Bergeron

Éditions Druide

Parution 2017

Pages 416

 

 

Un mot sur l'auteure 

Claire Bergeron est née en Abitibi le 27 mars 1946 dans une famille aisée où les études étaient une priorité. Mère de deux enfants, une fille et un garçon, elle fut toujours très impliquée dans son milieu de vie. Du conseil municipal à la tâche de marguiller, en passant par la direction de la maison des aînés, elle fut également maîtresse de poste et propriétaire d’une entreprise de transport de bois de sciage. Infirmière de formation, elle revint à sa profession suite à un déménagement dans la région de Montréal. (Source)

Quatrième de couverture

Val-du-Nord, 1955. En pleine foire agricole, la petite Éloïse, quatre ans, disparaît du carré de sable où elle s’amusait avec d’autres enfants. S’est-elle égarée ? A-t-elle été kidnappée ? Emma, sa mère, est de nouveau confrontée à une tragique fatalité. En 1942, elle projetait de rejoindre son amoureux, pilote de guerre en Angleterre, quand elle a vu sa vie chamboulée par un triste événement qui l’a forcée à abandonner ses rêves. Incapable d’accepter que sa fille soit morte, la mère éplorée n’aura de cesse de la chercher, jusqu’à ce que les souvenirs d’hier s’entremêlent aux réalités du présent, l’obligeant à des choix déchirants pour affronter son destin.

Mon avis

Le dernier roman de Claire Bergeron parle d'une période qui me fascine, la Deuxième Guerre mondiale. C'était la première fois que j'avais l'occasion de lire une histoire vécue par des Québécois à cette époque, ce qui me rendait encore plus curieuse.

Ce livre aborde principalement deux thèmes : la tragédie vécue par des parents qui ont perdu leur enfant ainsi que le traumatisme des personnes revenues de la guerre.

En tant que maman, je ressentais les émotions d'Emma et de Victor, les parents de la petite Éloïse disparue sans laisser de traces. Je pense que je deviendrais folle si une chose pareille arrivait à un de mes enfants. J'ai énormément aimé suivre le quotidien de cette famille à laquelle je me suis beaucoup attachée. 

J'avais tout de suite compris ce qui allait arriver à Emma et les conséquences que cela allait avoir à cette période de l'histoire. Par contre, je n'ai pas du tout vu venir la révélation de la fin du livre. J'ai été bluffée !

J'étais fâchée contre le personnage de Mathias, mais j'ai tout autant ressenti beaucoup d'émotions en lisant l'horreur qu'il vivait au quotidien pendant la guerre.

J'ai été captivée par l'histoire et par la plume de l'auteure du début à la fin du livre. J'avais hâte de revenir chez moi après le travail pour me replonger dans le roman. Celui-ci m'a fait verser des larmes de tristesse, mais aussi de joie. Vous l'aurez deviné, ce livre est un coup de coeur, un gros coup de coeur même !

 

Merci aux Éditions Druide et à Virgolia Communication pour ce partenariat.

Charlie Roch de Maryse Pagé
ML
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog