16 ans et papa de Marilou Addison

Éditions de Mortagne

Parution 2017

Pages 285

 

 

À propos de l'auteure 

Originaire de la région de Montréal, Marilou Addison a grandi entre une mère écrivaine et un père enseignant de français. Aimer les livres n’était donc pas une option… (Source)

Quatrième de couverture

À seize ans, tout ce qui m'intéresse, c'est le prochain party où j'irai, et les filles que je réussirai à séduire. À quoi bon me soucier de demain ? Je ne songe qu'à mon propre bonheur, et ça me va. Après tout, on n'a qu'une vie à vivre, non ?

Ça, c'était avant l'appel d'Andréanne, cette fille que je connais à peine. Avant qu'elle m'annonce qu'un bébé grandissait dans son ventre. Et que j'en étais le père...

Moi, papa ?

Il n'en est pas question ! Je ne veux pas de cet enfant ! Je refuse de m'imaginer dans le rôle du père parfait. Le mien a foutu le camp il y a bien longtemps, alors je ne saurais pas comment m'y prendre. Mais ma mère insiste. Elle tient absolument à ce que je passe un test de paternité. À ce que je m'occupe du bébé, si c'est bel et bien le mien.

Et à ce que je devienne responsable.

Mon avis

J'aime beaucoup l'auteure Marilou Addison ainsi la collection Tabou des Éditions de Mortagne. C'est donc sans hésitation que j'ai choisi 16 ans et papa et j'ai bien fait, car c'est un coup de coeur.

Benjamin a 16 ans et comme les jeunes de son âge, il aime s'amuser. Il passe d'une fille à l'autre sans état d'âme jusqu'au jour où l'une d'elles tombe enceinte, et là c'est la cata.

Sa première réaction a été de tout nier et de retourner à sa petite vie tranquille et insouciante. Ce n'est qu'à la naissance de Liam que sa mère découvre la vérité et l'oblige à faire face à ses responsabilités.

En tant que parents, on espère ne pas vivre cette situation, mais si cela devait arriver, quelle serait notre réaction ? J'ai trois enfants, dont une fille du même âge que Benjamin, cela fait réfléchir. J'ai beaucoup aimé la maman de Ben et je pense que j'aurais réagi exactement comme elle.

On trouve généralement des histoires de jeunes filles qui deviennent maman. J'ai aimé que le sujet soit traité cette fois-ci du point de vue du garçon. Benjamin va devoir apprendre à s'occuper d'un bébé avec les responsabilités qui vont avec et faire beaucoup de sacrifices. À 16 ans, on a envie de tout sauf ça.

J'ai aimé l'évolution de Benjamin, le voir devenir de plus en plus mature et proche de SON fils. Par contre, Andréanne, la maman de Liam, m'a plusieurs fois énervée par son comportement immature.

En bref, je conseille fortement cette histoire aux adolescents ainsi qu'aux parents. 

Le petit +

Comme dans tous les Tabous, on retrouve à la fin du livre une section qui donne des ressources disponibles au Québec et en France.

 

Je remercie les Éditions De Mortagne et

Communications Julie Lamoureux pour ce partenariat.

 

Le shoes must go on
Le shoe must go on de Caroline Langevin

P.S. : Si vous voyez une faute d'orthographe, dites-le-moi en commentaire. Merci

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog