Zone d'anomalie d'Andriy Kokotukha

  • Pascale
  • Livre

Éditions Michel Lafon

Parution 2016

Pages 365

À propos de l'auteure

Écrivain, journaliste et scénariste, Andriy Kokotukha est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages de fiction et non-fiction. Né en 1970, il vit à Kiev, en Ukraine, où son travail a été distingué par de nombreux prix littéraires.

Quatrième de couverture

À cause de l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, Tamara Tomilina n'a jamais connu son village natal, Pidlisné, au nord de l'Ukraine. Sa mère et tous les habitants avaient été évacués. Mais depuis quelque temps, la nuit, Tamara perçoit un irrésistible appel de ce lieu où elle n'a pourtant jamais mis les pieds. Elle a entendu dire que d'autres avaient ressenti la même chose, s'étaient rendus sur place et avalent disparu dans la zone de Tchernobyl. Elle entre alors en contact avec un journaliste de Faits incroyables, Victor Chamray, pour qu'il publie son histoire. Il accepte mais il est peu convaincu par les allusions de la jeune femme à des événements surnaturels.

Le lendemain de la parution, Tamara disparaît. Victor décide de se rendre à Pidlisné et de mener l'enquête. Lorsqu'il est kidnappé et menacé, il comprend vite qu'il a mis le doigt dans un engrenage bien plus inquiétant et réel que les prétendus fantômes de Tamara...

Mon avis

J'adore tout ce qui parle de paranormal et voir cette couverture énigmatique parlant d'une zone d'anomalie m'a tout de suite attirée. Comme j'ai rarement l'occasion de lire des romans d'écrivains venant de l'Europe de l'Est, c'était une bonne occasion de le faire. Je pense même que c'est la première fois que je lis un auteur ukrainien et j'ai trouvé l'expérience très intéressante.

Comme pour les romans scandinaves que j'ai lus, j'ai eu un peu de mal avec les noms des villes ou des personnages difficiles à lire, mais bon, c'est normal, on ne va pas changer les noms pour moi. lol

J'ai trouvé les personnages bien travaillés et l'atmosphère des lieux très réaliste. J'ai bien aimé le duo formé par la juge d'instruction Kira Antonivna et le capitaine Serhiy Brajnyk de la police criminelle et surtout la vision de l'histoire vue par Kira. 

Je me demandais où allait m'entrainer cette histoire qui a réussi à me bluffer par la tournure des événements qui s'y passent. On sent la maitrise du sujet par l'auteur. La lecture de ce livre s'est faite très rapidement, les images défilaient comme dans un film. D'ailleurs, je ne serais pas étonnée de voir cette histoire au cinéma ou en téléfilm.

En bref, "Zone d'anomalie" est un roman assez sombre qui parle de disparitions/réapparitions inexpliquées dans la région de Tchernobyl, mais également de corruption dans l'Ukraine de l'après URSS. 

 

Merci aux Éditions Michel Lafon de me faire découvrir de si beaux livres.

Un merci de trop de Carène Ponte

P.S. : Si vous voyez une faute d'orthographe, dites-le-moi en commentaire. Merci

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog