Le règne du Scorpion, t1 d'Erin Bow

  • Pascale
  • Livre
Le règne du Scorpion, t1 d'Erin Bow

Éditions Les Malins

Parution 11 août 2016

Pages 383

À propos de l'auteure
La Canadienne Erin Bow a été physicienne avant de devenir poète puis auteure. Elle a reçu beaucoup de distinctions dans ces trois domaines.

Un mot sur la couverture

J'adore le relief argenté de cette couverture. En regardant bien sur les deux faces, on voit des circuits électroniques, cela nous donne un indice sur le contenu du livre.

 

Quatrième de couverture

«Le monde n’a jamais été aussi pacifique. D’accord, il faut parfois qu’une princesse passe une mauvaise journée en échange, mais le jeu en vaut la chandelle, non ?»

Greta est une duchesse, une princesse héritière... et un otage de la paix. Voici la règle du jeu : si vous voulez diriger, il vous faut donner l'un de vos enfants en otage. Partez à la guerre et votre otage mourra.

Greta sera libre si elle parvient à survivre jusqu'à son dix-huitième anniversaire. En attendant, elle vit dans un Préceptorat parmi les filles et les fils des dirigeants du monde. Comme eux, elle apprend à obéir aux machines qui contrôlent leur vie. Comme eux, elle est préparée à mourir avec dignité, s'il le faut. Mais l'arrivée d'un nouvel otage bouleverse tout. Éliàn est un garçon qui refuse de se conformer aux règles, un garçon qui se moque de tout ce que Greta a appris jusqu'ici. Il lui ouvre les yeux sur la brutalité du régime sous lequel ils vivent - et sur les pouvoirs qu'elle possède.

Alors que Greta et Eliàn voient leurs pays se rapprocher de la guerre, Greta devient la cible d'un nouveau jeu. Un jeu qui finira par les tuer tous les deux, à moins qu'elle parvienne à trouver un moyen de contourner les règles.

 

Mon avis

Les éditions Les Malins m'ont fait une très belle surprise en m'envoyant "Les prisonniers de la paix" qui est le premier tome de la saga du "Règne du Scorpion". J'étais super contente car je voulais justement le lire.

Pour commencer, je vous dirais d'éviter de lire la quatrième de couverture, car je trouve qu'elle donne beaucoup trop d'information. Je ne l'avais pas lue et j'en suis contente.

L'histoire se passe dans un futur dirigé par des machines. Talis, un ancien humain, est leur chef. Il a créé les Préceptorats et instauré un ensemble de règles et rituels à respecter. Pour éviter les guerres, un des héritiers des dirigeants du monde entier doit devenir otage de la paix jusqu'à ses dix-huit ans. Ce qui a considérablement réduit les conflits sachant qu'en cas de guerre, les héritiers des pays concernés étaient exécutés. Ce n'est pas une mauvaise idée en soi, car on réfléchirait deux fois plus avant d'entrer en guerre si notre enfant était tué en retour.

Greta est la Duchesse de Halifax, la princesse de la Confédératin panpolaire. Elle a beaucoup de charisme et une autorité naturelle. Elle est préparée à mourir comme tous les autres otages, mais à l'arrivée d'Eliàn, elle comprend qu'elle n'atteindra pas son dix-huitième anniversaire, car leurs pays sont sur le point d'entrer en guerre.

L'écriture d'Erin Bow est fluide et facile à lire. Cette femme a un talent incroyable pour tout ce qu'elle touche ! Ses personnages sont très bien pensés. Greta m'a fait vivre une multitude de sentiments. Talis a une personnalité complexe, il est cynique et cruel, mais avec un fond d'humanité. Ce sont pour moi les deux personnages forts de cette histoire.

Un mini bémol, j'ai trouvé le numéro des pages du livre trop petit. Je devais mettre mon nez dessous pour les lire et le soir, je ne le voyais même pas.

En bref, j'ai beaucoup aimé ce premier tome et j'ai très hâte de lire la suite.

 

Le petit +

Son site internet

Je remercie les éditions Les Malins pour leur confiance.

Métamorphose, t1 d'Ericka Duflo

Les éditions les Malins 03/08/2016 15:56

Merci pour la chronique!!

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog