Destinopolis, t1 de Guillaume Jacob

Destinopolis, t1 de Guillaume Jacob

Éditions : Essor-Livre éditeur

Parution : 2016

167 pages

À propos de l'auteur :

Enquêteur de métier, originaire de Rivière-Rouge et trifluvien d’adoption, Guillaume Jacob, dont l’enfance a été bercée par des monuments de la littérature comme JK Rowling, Kenneth Oppel et J.R.R Tolkien, sort des sentiers battus de son quotidien pour vous partager son imaginaire. (Source)

Un mot sur la couverture

Retenez bien ces yeux bleus, vous allez bientôt découvrir leur signification...

Quatrième de couverture

Peu de gens, disons-le, ont l'occasion de mettre les pieds derrière les portes closes du ministère. Oppressé par une Gestapo aux pouvoirs surnaturels et constamment surveillé, que sait le peuple hormis qu'il se doit de respecter sa destinée sous peine d'être éliminé ?

Cette grande cathédrale au style gothique et lugubre, ou siège le gouvernement, abrite que trop de secrets. Érigée au centre de Destinopolis, la cathédrale surplombe la ville de sa grandeur et dans son antre est tapi le Destin lui-même, le maestro de la plèbe. Il gère sa métropole d'une main de fer, fidèle à son esprit, mais une crainte grandit tranquillement dans son esprit : l'éveil de la clef est proche et sa venue pourrait tout faire basculer.

Mon avis

À Destinopolis, Alistair porte le titre de Destin de la grande métropole. C'est un tyran sanguinaire qui n'hésite pas à tuer tous ceux qui ne partagent pas son opinion. La seule chose qui pourrait l'arrêter est sur le point de se réveiller. Cette clé est préservée depuis vingt ans par la pierre et la puce du destin et il ne peut la détruire sous peine de perdre ses pouvoirs et son titre. Alistair va nommer Friedrich pour la rallier à leur cause et pour qu'elle ne tombe surtout pas entrent les mains des libérateurs qui s'en serviraient pour le renverser.

Ce premier tome, raconte comme vous l'aurez deviné l'éveil de la clé qui pourrait faire basculer le destin de tous les gens de la métropole. On n'y apprend que tout le monde est lié à son destin et qu'il n'est pas possible d'y échapper sous peine d'être effacé. S'il était possible de tout changer, que feriez-vous ?

Guillaume Jacob m'a contactée au mois de mai pour me parler de son premier roman, Destinopolis. Il m'a proposé de me le faire parvenir pour en écrire la critique. Ça proposition m'a réjoui et j'ai accepté avec plaisir.

En tant qu'auteur, j'imagine que cela doit être excitant, mais aussi stressant de sortir son tout premier livre. Je dois dire que j'ai ressenti la même chose en tant que lectrice/chroniqueuse de lire le tout premier roman d'un auteur. :)

J'ai commencé Destinopolis juste avant d'aller me coucher et je n'ai pas pu le lâcher avant de le terminer à 4h30 du matin. J'ai été happée par cette histoire truffée d'actions et de rebondissements.

Merci Guillaume pour ce très bon moment de lecture ! Pour un premier roman, c'est très réussi. Je te souhaite beaucoup de succès. Je lirai ton prochain tome avec plaisir.

Les auteurs québécois ont énormément de talent, Guillaume Jacob en est la preuve.

Le petit +

La page de l'auteur

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog