Le sang des Dieux et des Rois d'Eleanor Herman

  • Pascale
  • Livre

Éditions Robert Laffont - Collection R

Parution 2016

Pages 452

À propos de l'auteure :

Eleanor Herman est fascinée depuis l'enfance par antiquité, elle a visité la plupart des sites sacrés de l'époque, ses palais, ses arènes, de la Troie d'Homère aux grands temples des oracles.

Un mot sur la couverture
Rien de tel pour une curieuse comme moi que de regarder par le trou de la serrure. ;)

Quatrième de couverture
A 16 ans, Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais se trouve irrésistiblement attiré par une nouvelle venue...

Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de cour tout en taisant sa mission secrète : tuer la reine. Mais c'est sans compter sur son premier amour...

Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina, même si cela signifie se mesurer à Hephaestion, tueur sous la protection d'Alexandre.

Et, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre sans l'avoir rencontré, désire changer sa destinée en partant en quête des légendaires et mortels Mangeurs d'Esprit.

Mon avis

Moi qui n'ai pas l'habitude de lire des romans qui parlent de mythologie, c'est mon troisième roman de ce genre cette année. J'avais un peu peur de me lasser, mais comme Le Sang des dieux et des rois faisait partie de la Collection R des éditions Robert Lafont, je ne pouvais pas passer à côté, car ça ne pouvait qu'être bon et le livre s'est révélé encore meilleur que je ne le pensais.

J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir et à suivre les sept personnages principaux dans leur quête. Ma préférence va vers Kat et Alex. Lui est Prince régent et héritier de Macédoine et elle, une paysanne qui a pour mission de tuer sa mère la Reine. Il y a aussi Hephaestion, le meilleur ami d’Alexandre que j'apprécie de plus en plus et Zofia, la Princesse Perse qui a été promise à Alexandre et qui a le don de se mettre dans le pétrin.

Du côté des personnages que je n'ai pas appréciés, il y a Cynané, la demi-sœur d’Alexandre et la Reine Olympias de Macédoine, une femme sans coeur prête à tout pour le pouvoir.

Ce livre reflète la passion d'Eleanor Herman pour l'antiquité. Elle décrit merveilleusement bien les décors et les personnages sans en faire trop. Je n'aime pas les descriptions qui durent des pages et des pages. Là, c'était parfait. 

Même si Eleanor Herman a déjà écrit plusieurs ouvrages, Le Sang des dieux et des rois est son premier roman et ce premier tome d'une tétralogie est une réussite ! L'auteure a réussi à me faire aimer un thème pour lequel je ne suis pas une grande fan et j'en redemande c'est pour dire. ;)

Je remercie les Éditions Robert Laffont - Collection R et Netgalley pour ce partenariat.

Collection R Canada

Badge Lecteur professionnel

Si vous voyez une faute d'orthographe, dites-le-moi en commentaire. Merci

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog